wrapper

FLASH INFO

ACTUALITÉS

Filière anacarde : le CBA renforce les capacités des acteurs.

Le Conseil burkinabè de l'anacarde (CBA) a initié ce mardi 14 septembre 2021, à Bobo-Dioulasso, une cérémonie de remise de matériels et équipements aux acteurs directs de la filière anacarde.
Placée sous la présidence du Ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat, Monsieur Harouna Kaboré avec la présence effective du Ministre de l'Agriculture, des Aménagements Hydro-agricoles et de la Mécanisation, Monsieur Salifou Ouédraogo et le parrainage du Vice-président de la Délégation Consulaire des Hauts-bassins de la Chambre de Commerce et d'Industrie, cette cérémonie se veut la matérialisation de la mise en œuvre du programme d'activités 2021 du #cba CBA qui est en adéquation avec les besoins exprimés par les faitières.
Pour le parrain de la cérémonie, El Adj Hal Hassan Siénou, le choix porté sur la ville de Bobo-Dioulasso pour le siège du CBA est une fierté et un atout pour donner plus de dynamisme et d'opportunités à la région des Hauts-bassins. Il a ainsi invité les acteurs à se cohaliser autour de leur maison commune le CBA pour le développement de la filière.
Pour le représentant des bénéficiaires en la personnes de Mr Ibrahim Sanfo, cette cérémonie marque la concrétisation des besoins formulés par les acteurs pour le renforcement de leur capacité en matière de production, de transformation et de commercialisation de l'#anacarde. Il s'est engagé au nom des acteurs à prendre soin du matériel et des équipements mis à leur disposition.
Dans son allocution, le ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat a salué le dynamisme des acteurs et rappelé la volonté du gouvernement a développer au mieux la filière anacarde à travers le Conseil burkinabè de l’anacarde. Aussi, il a rassuré les acteurs que de nombreuses actions seront menées en faveur des différents maillons de l'anacarde.
Ces matériels et équipements comportent plusieurs lots à savoir:
- 50 tronçonneuses,
- 28 pulvérisateurs motorisés,
- 24 motos tout terrain dont 4 motos de liaisons,
- 172 tonnes de fumure organique,
- 08 bascules certifiées par l'ABNORM,
- 22 900 plants d'anacardiers améliorés et certifié par le Centre National de Semences Forestière (CNSF). Des plants qui seront remis au maillon production en 2022. Ces plants représentent en tout 229 hectares de nouveaux vergers.
Parmi ces lots figure egalements du matériel informatique composé d'ordinateurs de bureau, d'ordinateurs portables, d'imprimantes , de projecteurs et de disques durs.
Un terrain 2 442 m² a aussi été acquis par le CBA pour la construction de la maison du Cajou au profit des acteurs de la filière anacarde. Ces différentes acquisitions sont estimé à 272 085 720 F CFA.
A cela s'ajoute la mise à disposition de 552 140 000 F CFA à l''AFP-PME pour le financement de fonds de roulements des commerçants et des transformateurs d'anacarde mais aussi pour la subvention d'équipements au profit des unités artisanales de transformation.
En terme de perspectives, du matériel supplémentaire sera remis aux acteurs d'ici la fin de l'année 2021. Il s'agit entre autre de 5 véhicules Pick-up, 16.000 sacs en jute, du mobilier de bureau, des kits pour la production de miel et de matériels de pépiniériste.
Le coût global des appuis du CBA aux acteurs de la filière anacarde se chiffre à 1 035 137 232 franc CFA
LE CBA, LA RÉGULATION AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT INCLUSIF ET DURABLE DES CHAINES DE VALEUR.
SCRP/CBA
En savoir plus...

PARTICIPATION DU CONSEIL BURKINABÈ DE L'ANACARDE A LA 9e CONFÉRENCE AU SOMMET DU TRAITE D'AMITIÉ ET DE COOPÉRATION (TAC) ENTRE LE BURKINA FASO ET LA CÔTE D'IVOIRE

Monsieur Joseph ZERBO, Directeur Général du CBA et monsieur Armel NAKOULMA, Directeur des Systèmes d'Information et de la Formation ont participé aux activités officielles de la 9e conférence au Sommet du TAC qui se sont tenues du 24 au 27 juillet 2021 à Abidjan.
En marge du TAC, le #cba CBA a eu deux principales séances de travail avec respectivement le Directeur Général du Conseil Coton Anacarde (CCA) de la Côte d'Ivoire le 26 juillet 2021 et l'équipe de gestion de Pro-cashew de l'USDA le 30 juillet 2021.
Les échanges avec le Directeur Général du CCA, Dr Adama Coulibaly, ont porté sur des sujets d'intérêt commun en lien avec le développement de la filière #anacarde dans les deux pays. Il a aussi été question de s'informer de l'évolution du processus d'opérationalisation du Secretariat Exécutif (SE) du Conseil International Consultatif du Cajou (CICC) dont le nouveau siège a été mis à la disposition du SE par les bons soins du gouvernement ivoirien à Abidjan.
Les deux responsables ont marqué leur disponibilité à collaborer en vue d'apporter des réponses aux préoccupations des acteurs directs de la chaîne de valeur de la filière anacarde.
Quant aux échanges avec l'équipe de gestion du projet Pro-Cashew avec à sa tête Monsieur Jean François GUAY, ils ont porté sur le mode d'intervention du projet au Burkina Faso ainsi que les modalités de mise en oeuvre de la composante Cashew-IN relatives aux données statistiques dont le #CBA assure la présidence du Comité de Pilotage.
De bonnes perspectives de collaboration s'annoncent dans le domaine de la production, de la transformation et de la production/diffusion des données statistiques au niveau national et sous régional.
Le CBA, la régulation au service du développement inclusif et durable des chaînes de valeur!
En savoir plus...

Filière anacarde : une étape importante franchie pour la construction de la maison du cajou.

Dans le cadre de la mise en oeuvre de son programme d'activités 2021, le Conseil Burkinabè de l’Anacarde a procédé ce 25 Juin 2021 à la signature d'un acte d'acquisition d'un terrain d'environ 2442 m2 à Bobo Dioulasso pour la construction d'une maison du cajou.
Cette étape traduit la matérialisation par le CBA d'une sollicitation des acteurs de la filière anacarde. Pour le représentant du CIAB, Monsieur Ibrahim SANFO cette étape est très importante qui permettra de réaliser la maison du cajou pour le grand bonheur des acteurs. Le Directeur général du Conseil Burkinabè de l’Anacarde pour sa part, a indiqué que l'acquisition de ce terrain traduit la volonté d'accompagner les acteurs dans le développement de la filière anacarde. Il a ainsi rassuré ces derniers quand à la poursuite du processus qui à terme permettra de matérialiser ce projet.
 
CBA, LA RÉGULATION AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT INCLUSIF ET DURABLE DES CHAINES DE VALEUR !
Service de la Communication et des Relations Publiques du Conseil Burkinabè de l’Anacarde.
En savoir plus...

Filière anacarde : Vers la mise à niveau des unités de transformation d'anacarde.

Le Conseil Burkinabè de l’Anacarde a initié avec le Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau une rencontre d'information avec les responsables des unités de transformation d'anacarde sur la réalisation des activités de pré-diagnostics.
Dans son mot d'ouverture le Directeur général du CBA Mr Joseph ZERBO a souligné l'importance de cette étape qui permettra de disposer de données fiables afin de prendre de bonnes décisions dans la mise en œuvre de l'initiative de mise à niveau des unités de transformation de la noix de cajou au Burkina Faso. Il a ainsi invité les acteurs du maillon transformation à donner les informations nécessaires qui permettront de prendre les bonnes décisions dans le cadre de cette initiative.
Le Directeur du BRMN Mr Barthélémy BAMOGO a pour sa part rappelé l'esprit de la mission dont l'objectif est de disposer d'indicateurs pertinents sur le maillon de la transformation d’anacarde au Burkina Faso. Ces indicateurs serviront de valeurs de référence à la formulation d’un projet de mise à niveau des unités de transformation d’anacarde au Burkina Faso.
Une équipe du BRMN a par la suite procédé à la présentation de la méthodologie de travail qui a été adoptée pour mener à bien cette mission. Une présentation qui a permis d'expliquer les grandes lignes du pré-diagnostic des unités de transformation.
A la suite de cette présentation, les acteurs ont quant à eux saluer cette initiative qui devrait permettre de juguler certaines difficultés rencontrés par les unités de transformation. Aussi, ils ont saisi l'occasion de cette rencontre pour inviter le CBA à prendre des dispositions qui permettront d'accompagner le maillon transformation dans l'achat des noix et la commercialisation de l'anacarde.
Le Directeur général du CBA a rappelé la nécessité pour les acteurs d'accompagner le Conseil Burkinabè de l’Anacarde afin de faire de la filière un véritable levier de développement pourvoyeuse d'emploi et de richesse.
Le CBA, LA RÉGULATION AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT INCLUSIF ET DURABLE DES CHAINES DE VALEUR !
SCRP/CBA
En savoir plus...

logo bas

PARTENAIRES

CONTACTS

Tél: +226 20 98 23 23
      +226 20 98 13 23

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

01 BP. 2179 Bobo Dioulasso 01

Bobo-Dioulasso

BURKINA FASO