wrapper

FLASH INFO

ACTUALITÉS

FILIERE ANACARDE : L’OPERATION DE RECENSEMENT ET DE DELIVRANCE DES CARTES PROFESSIONNELLES D’EXPLOITANT AU PROFIT DES PRODUCTEURS DE L’ANACARDE LANCEE

Il s’est tenu ce Jeudi 19 Mai 2022, au Centre MURAZ de Bobo Dioulasso, l’atelier de lancement de l’opération de recensement et de délivrance des cartes professionnelles d’exploitant au profit des producteurs de l’anacarde. Cette activité est initiée par le Conseil Burkinabè de l’Anacarde (CBA) avec l’appui technique de la Chambre Nationale d’Agriculture (CNA) du Burkina Faso.

 

Le début de la cérémonie de lancement a été marqué par la signature de la convention entre le Conseil Burkinabè de l’Anacarde et la Chambre Nationale d’Agriculture qui permettra d’entamer l’opération de recensement et de délivrance des cartes professionnels d’exploitant. La signature de ladite convention a été faite par le Directeur général du CBA Monsieur Joseph ZERBO et le Président de la CNA Monsieur Moussa KONE.

Le Secrétaire général de L’Union Nationale des Producteurs d’Anacarde du Burkina Faso Monsieur Rigobert DALA représentant le Président a tenue à saluer cette initiative du Conseil Burkinabè de l’Anacarde qui selon lui était très attendu par le maillon production de la filière. Selon lui, le recensement et l’obtention des cartes professionnels offre de nombreux avantages pour les bénéficiaires. Au regard des avantages qu’offre les cartes professionnelles, le Secrétaire général de l’UNPA a réitéré la disponibilité de la faitière à accompagner le CBA et la CNA dans la réussite de cette opération.

Monsieur Moussa KONE Président de la Chambre Nationale d’Agriculture a pour sa part rappeler l’importance de l’enregistrement des exploitations agro-sylvo-pastorales, halieutiques et fauniques qui selon lui participe à la professionnalisation et la valorisation du métier de producteur. Tout en saluant la contribution du CBA dans la professionnalisation du maillon production de la filière anacarde, Monsieur KONE a réitéré l’engament de son institution à mettre en œuvre le partenariat avec le CBA pour l’établissement et la délivrance des cartes professionnelles.

A la suite du Président de la CNA, le Directeur général du Conseil Burkinabè de l’Anacarde, dans son discours a tenu a souligné que ces cartes professionnelles contribueront à la valorisation et à la reconnaissance du métier de producteurs d’anacarde, de détenir une base de données fiables qui permettront à l’administration publique et aux partenaires techniques d’intervenir efficacement sur les différents chantiers de développement de la filière. Au regard de l’importance que revêt cette activité, Monsieur Joseph ZERBO a insisté sur la nécessite de l’engagement de tous les acteurs et surtout des producteurs d’anacarde pour la réussite de cette activité.

Pour rappel, cette opération de recensement et de délivrance de cartes professionnelles d’exploitant au profit des producteurs de l’Anacarde qui est phase pilote vas permettre l’enregistrement et la délivrance d’environ 4104 cartes professionnelles répartis dans les quatre régions de production. Il s’agit de la région des Hauts-bassins, la région du Sud-ouest, la région des cascades et la région du Centre-Ouest. 

Soulignons que le Conseil Burkinabè de l’Anacarde va subventionner l’établissement des cartes professionnelles des exploitants familiaux individuels à hauteurs de 80% de leur coût soit 2000 FCFA par carte. Pour ce qui concerne les exploitants familiaux collectifs ou sociétés coopératives, la subvention sera à hauteur de 70% du coût des cartes ; ce qui équivaut à 10500 FCFA. Le coup global de cette opération est estimé à Vingt millions de franc CFA et financement par le CBA.

A travers cette opération, le Conseil Burkinabè de l’Anacarde ambitionne faire de la filière anacarde, une filière mieux organisée et plus performante.

LE CBA, LA REGULATION AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT INCLUSIF ET DURABLE DES CHAINES DE VALEURS. 

En savoir plus...

MECANISME DE FIXATION DU PRIX DU KILOGRAMME DE NOIX DE CAJOU ADOSSE A UN FONDS DE LISSAGE : LE RAPPORT PROVISOIRE ADOPTÉ.

Débuté le Vendredi 06 Mai 2022, l'atelier national de validation du rapport provisoire de l’étude d’élaboration du mécanisme de fixation du prix du kilogramme de noix brute de cajou adossé à un fonds de lissage s'est poursuivi ce Samedi 07 Mai 2022 au sein de la maison de la culture de Bobo Dioulasso.

fix prix

Au cours de cette deuxième journée des travaux, plusieurs points ont été abordés. Il s'agit entre autres :

  • du modèle économétrique et du mécanisme de fixation du prix d’achat du kilogramme de la noix brute de cajou,
  • du protocole d'accord sur le mécanisme de fixation du prix plancher,
  • du règlement du mécanisme de fixation du prix plancher de la noix de cajou et du fonds de lissage,
  • de la partie informatique à savoir l'outil opérationnel du mécanisme de fixation des prix suivi d'un test.

Ces différents points cités ont été présentés de long et en large par le Cabinet IMCG. S'agissant du mécanisme de fixation du prix d’achat du kilogramme de la noix brute de cajou, le consultant a expliqué le fonctionnement de l'outil de fixation de prix qui s'appuie sur une approche scientifique tenant compte de facteurs intervenants dans le processus de commercialisation tel que le coût de production de la noix de cajou. Aussi, ce mécanisme prend en compte le fonds de lissage. Il détermine comment le fonds doit être abondé, à quel moment le fonds doit être déployé afin de soutenir les acteurs de la filière anacarde.

La présentation de la plateforme de détermination du prix plancher suivi d'une démonstration a permis aux participants de mieux comprendre le mécanisme. La plateforme qui est en cours de finalisation sera accessible à travers l'adresse www.prixanacarde.com .

Notons que le Directeur général de la SOFITEX, Monsieur Jonas BAYOULOU présent à l'atelier, a partagé l'expérience de la filière coton sur les questions de fixation de prix ainsi que du fonctionnement et de la gestion du fond de lissage. Au cours de ses explications, il a montré toute l'importance que ce mécanisme présente pour la filière anacarde. Il a également indiqué que le modèle actuel du coton est l’aboutissement d’un processus qui a commencé depuis plus  de 20 ans.

fix prix 6 fix prix 2

Par la suite, les participants ont posé des questions de compréhension et formulé des recommandations. Des questions auxquelles les consultants ont tenté d'apporter des éléments de réponse.

fix prix 5fix prix 4

Après cette phase de questions réponses, l'ensemble des participants a adopté le rapport provisoire de l’étude sous réserve de la prise en comptes des observations et recommandation.

Dans son mot de clôture, le Directeur Général du Conseil Burkinabè de l’Anacarde a salué l'apport technique des participants qui a permis d'améliorer considérablement le rapport de l'étude. Il ainsi formuler le vœu de l'opérationnalisation de ce mécanisme de fixation de prix de la noix brute de cajou. Il a aussi réitéré l'engagement du Conseil Burkinabè de l’Anacarde pour un développement durable de la filière anacarde.

CBA, LA RÉGULATION AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT INCLUSIF ET DURABLE DES CHAINES DE VALEUR.

En savoir plus...

Arrêté conjoint sur la fixation du prix plancher bord champs

Le 26 Fevrier 2022 s'est tenue la 7ième édition de la cérémonie de la lancement de la campagne de commercialisation de la noix brute de cajou. Au cours de cette cérémonie, le prix plancher bord du kilogramme de noix brute de cajou a été fixé à trois cent trente (330) Franc CFA. L'arrêté conjoint signé par le Ministre en charge du Commerce et celui de l'Agriculture vient encadrer ce prix.

Pour rappel, le prix plancher bord champ est le prix en dessous duquel il est interdit de vendre ou d'acheter le kilogramme de noix brute de cajou au Burkina Faso.
 
LE CBA, LA REGULATION AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT INCLUSIF ET DURABLE DES CHAINES DE VALEUR.
 
Service de la Comarrêté 1munication arrêté 2et des Relations Publiques du CBA
En savoir plus...

FILIERE ANACARDE : LE CONSEIL BURKINABE DE L’ANACARDE APPUI LES PROMOTEURS EVOLUANT DANS LE DOMAINE DE LA TRANSFORMATION DES PRODUITS DE L’ANACARDE POUR L’ELABORATION DES PLANS D’AFFAIRES ET DES DOSSIERS DE DEMANDE D’AGREMENTS AU CODE DES INVESTISSEM

Ce mardi  1er mars 2022 s’est tenu à Bobo Dioulasso, au siège du Conseil Burkinabè de l’Anacarde la signature des conventions tripartites entre le CBA, le Centre de Gestion Agréé  de Bobo-Dioulasso et les Bénéficiaires de l’appui technique et financier à l’élaboration des plans d’affaires et/ou des dossiers de demande d’agrément au code des investissements.

signature  signature 4

Cette activité entre dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’activité  du Conseil Burkinabè de l’Anacarde. Elle a pour objectif de fournir une assistance technique aux porteurs de projets du maillon transformation de l’anacarde pour l’élaboration des plans d’affaires et des dossiers de demande d’agrément au code des investissements. Cet accompagnement du Conseil Burkinabè de l’anacarde s’inscrire dans la dynamique de l’« Initiative Anacarde » qui vise à transformer 45% de la production nationale de noix brute de cajou et mettre sur le marché des coproduits du cajou à l’horizon 2024.

signature 2

Dans son mot, le Directeur général du CBA a relevé la nécessité d’inciter les acteurs économiques à investir dans la transformation de l’anacarde afin de générer davantage de richesse et créer des emplois décents. À travers la signature des conventions tripartites, le CBA s’engage à subventionner 80% du coût d’élaboration des documents de plan d’affaires et de dossier de demande d’agrément au code des investissements qui seront élaborés par les soins du CGA-B. Tout en saluant les Bénéficiaires pour leur volonté d’investir dans la transformation locale du cajou, il a exprimé la disponibilité du CBA a accompagné les acteurs de la filière anacarde, conformément à sa mission de régulation, de suivi et de développement de la filière.

Pour rappel, l’appel à projet a été lancé le 16 septembre 2021 a permis de réceptionner un nombre important de dossiers.

Au total,  neuf (09) dossiers ont été retenus pour l’élaboration des plans d’affaires et cinq (05) dossiers pour les dossiers de demande d’agrément au code des investissements.

signature 6

LE CBA, LA REGULATION AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT INCLUSIF ET DURABLE DES CHAINES DE VALEUR
SCRP/CBA
En savoir plus...

logo bas

PARTENAIRES

CONTACTS

Tél: +226 20 98 23 23
      +226 20 98 13 23

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

01 BP. 2179 Bobo Dioulasso 01

Bobo-Dioulasso

BURKINA FASO